Mener et réussir un projet de migration SAP BusinessObjects


La migration d’une version SAP BusinessObjects vers une nouvelle version prévoit la migration du contenu BO supporté à savoir la migration des utilisateurs, groupes d’utilisateurs, univers, connexions, dossiers publics et documents Web Intelligence.

Migrer vers la dernière version BI 4.2 de SAP BusinessObjects va vous permettre de bénéficier de toutes les nouvelles fonctionnalités.

De plus, les anciennes versions  v5, v6, x6.5, XI, XI R2 ou XI3 ne bénéficie plus du support et de la maintenance corrective de l’éditeur. Cela signifie qu’en cas d’anomalie sur votre plateforme, l’éditeur SAP ne sera plus dans l’obligation d’intervenir et de corriger les problèmes sur ces versions.

Une étude détaillée permet de chiffrer les deux tâches les plus chronophages : la vérification des documents migrés et la réécriture des documents mal convertis. La méthodologie de migration est le point clé de la réussite. Elle doit permettre de garantir une continuité de services aux utilisateurs et ne pas bloquer trop longtemps les demandes d’évolution sur les différents rapports migrés.

Migration


Un échantillonage des documents à migrer permettra également de prendre la mesure de la complexité des documents retenus et de les prioriser. La connaissance des utilisateurs clés sera capitale pour mettre en évidence un échantillon afin d’accélérer cette analyse. Cet échantillon d’environ 10% contiendra des rapports représentatifs des fonctionnalités techniques utilisées. Une attention toute particulière sera portée aux documents DesktopIntelligence car ces documents seront les plus impactés lors de la conversion au format WebIntelligence.

La méthodologie de migration va permettre de préciser les différentes étapes de migration.

La migration  doit être la plus courte possible afin de ne pas bloquer trop longtemps les demandes d’évolution des utilisateurs.

Il est possible de faire une première migration complète, puis une seconde migration sur le périmètre « Delta » prenant en compte les quelques évolutions critiques qui ne pouvaient pas attendre. Les documents ayant fait l’objet d’évolution pourront être marqués avec une catégorie « Migration » afin de pouvoir les identifier facilement. La taille du périmètre Delta est proportionnelle à la durée entre la migration Big Bang et la livraison aux utilisateurs. Il est donc important de limiter au maximum cette durée afin de tendre autant que possible vers un périmètre Delta nul.

Pour ce faire, nous proposons d’utiliser 3 leviers d’accélération :

  • Migrations par lots sur des périmètres fonctionnels réduits.
  • Utilisation du « Desktop Compatibility Pack » (DCP) pour fournir une alternative rapide aux documents Deski qui ne sont pas convertis ou partiellement convertis.
  • Utilisation de 360 Bind pour accélérer les tests de non régression des documents Webi migrés et des documents Deski totalement convertis.

Conversion vers WebIntelligence


Il ne faut pas confondre Migration et Conversion. La conversion est la suite logique de la migration dans le cas où vous possédez des documents DesktopIntelligence que vous souhaitez conserver. Dans ce cas, une prestation de conversion est alors proposée dans laquelle nous développons notre méthodologie de conversion et nous fournissons à l’issue de la prestation des abaques de conversion pour les documents DeskIntelligence non convertis restants.

Lors du projet de migration, un travail d’analyse sera nécessaire afin d’appréhender les raisons des conversions partielles ou en échec. Même si la réécriture n’est pas lancée immédiatement, il sera intéressant de définir la meilleure solution pour réécrire le document (sur WebIntelligence ou sur un autre outil) et donner une estimation des charges.

Optimisation d'un projet grâce à 360Bind


360 Bind est un des modules de la Suite 360 fourni par l’éditeur GB&Smith. Cet outil est une application web qui peut être déployée sur le serveur d’application web dédié à BusinessObjects. L’installation est donc très légère et rapide.

En tant que partenaire GB&Smith, BR3 Consultants dispose de clés de location permettant d’utiliser ces modules pour une durée donnée. La prise en compte de cette location sera donc assurée par BR3 Consultants pendant les tests de non-régression.

En quelques mots, 360 Bind permet d’automatiser la qualification des rapports et d’automatiser les tests de non-régression. On peut ainsi comparer de manière massive les résultats des rapports Webi et Deski entre la source en version XI (XIR2 ou XI3.1) et la cible en BI4.2. Le test de milliers de documents peut être réduit à quelques jours alors qu’un ratio moyen de 20 rapports par jour est donné dans le cadre d’une comparaison manuelle équivalente.