Nouveautés SAP BusinessObjects BI 4.2 sp7


Disponible sur le site de téléchargement de SAP depuis le 28/02/2019, le Support Package 7 vise essentiellement l’amélioration de la qualité des outils, dans l’attente de la version 4.3 prévue pour fin 2019.

Il contient toutefois quelques nouveautés. En résumé, les principales :

WebIntelligence

Contrôle d’entrée dynamiques

Il est maintenant possible de classer les listes de valeurs disponibles pour les contrôles d’entrée

On peut également utiliser une variable comme valeur par défaut (utile par exemple dans un contrôle d’entrée sur l’année pour faire un focus direct et dynamique sur l’année en cours ou l’année échue)

Personnalisation des menus contextuels de l’éditeur de rapport WebIntelligence

Pour le version DHTML de Webi, on peut personnaliser les menus contextuels pour masquer certaines fonctionnalités pour des utilisateurs particuliers

Marche à suivre : dans la CMC, rubrique « Utilisateurs et groupes », faire un clic droit sur l’utilisateur ou le group concerné, puis « Personnaliser

On peut alors décocher les options à masquer dans les menus contextuels.

Une nouveauté sur les diagrammes à courbe

S’il n’y a qu’une valeur à afficher, celle-ci apparaît dans le diagramme, même si l’option « Symbole de courbe » est décochée (rubrique « Global / Palette et style » de la boite de dialogue des propriétés du graphique)

Ceci évite le risque d’obtenir un graphique vide

Information Design Tool

Actualisation de la structure d’une fondation de données

Si dans la base de données source un champ a été renommé, on peut maintenant prendre en compte ce changement dans le fondation de données sans passer par un processus long de suppression, ajout, remise en place des jointures, mise à jour des contextes et des objets.

La boite de dialogue « Actualiser la structure » offre désormais la possibilité de remplacer un ancien champ par un autre.

Il devient donc facile de corriger a posteriori les règles de nommages du Data Warehouse source et de prendre en compte les changements dans l’univers.

En cas d’utilisation d’une procédure stockée comme source de données (nouvelle fonctionnalité du SP6), si celle-ci est modifiée, la mise à niveau de l’univers dans IDT est également simplifiée

Création de documentation sur une fondation de données ou une couche de gestion

L’enregistrement d’une fondation de données ou d’une couche de gestion pour produire une documentation est désormais possible aux formats PDF, HTML et TXT.

Simplification des manipulations fréquentes dans IDT

Nouvelles options par défaut lors de l’insertion de nouvelles tables et jointures

Possibilité de dupliquer un profile de sécurité

Amélioration du résumé de la fondation de données

Nouveau menu contextuel pour l’affichage de la fondation de données

Amélioration de la gestion de la mémoire. Alerte en cas de mémoire trop faible, paramétrable dans les préférences

Amélioration des performances des connecteurs JDBC.

Nouvelles bases de données prises en charge :

üPivotal Greenplum 5.9 : JDBC, ODBC
üHP Vertica 9 : JDBC, ODBC
üOracle 18c : JDBC, ODBC, Oracle OCI
üOracle Exadata Database Machine 18.1.x : JDBC, Oracle OCI
üOracle MySQL 8.0: JDBC, ODBC
üPostgreSQL 10 : JDBC, ODBC

Compatibilité avec SAP HANA

Vues HDI SAP HANA :

Saisie manuelle possible pour les invites à valeurs multiples sur les univers OLAP MDX :
Pour les requêtes basées sur une source de données MDX multidimensionnelle, on peut maintenant créer une invite à choix multiples autorisant la saisie manuelle des valeurs. Cette fonctionnalité qui était déjà disponible pour les sources de données multidimensionnelles SAP BW est désormais accessible pour les univers multidimensionnels Microsoft SQL Server Analysis Services, l’accès direct SAP HANA et les connexions multidimensionnelles SAP HANA ( y compris les vues HD SAP HANA)

Nouvelle option dans l’URL « OpenDocument » pour la gestion des invites
Réservé aux initiés…

Un message d’avertissement de sécurité est maintenant affiché dans la CMC, rubrique « Applications »,menu « Web Intelligence / Eléments personnalisés », lors de l’ajout d’un nouveau service

Ca, c’est fait.

Développement des Services Web WebIntelligence REST
Ils prennent désormais en charge les nouveaux graphiques et quelques options nés depuis le SP5 (mosaïque, indicateur de vitesse, jauges, …)

Possibilité de restreindre les droits (via la CMC) d’utilisation de procédures stockées dans les univers

Plusieurs simplifications dans le processus de conversion d’UNV en UNX

Possibilité d’ajouter dans IDT des extensions développées spécifiquement

Développements Eclipse/Java

Conclusion

Coté WebIntelligence, peu de nouveautés. On est loin des innovations comme les graphiques de type cartographie, jauge, etc., l’abandon de java ou encore les éléments partagés.

Les améliorations de l’Outil de Conception d’Information se révèlent toutefois très intéressantes. De quoi simplifier davantage la maintenance des univers, au même rythme que les précédents SP.

Les avancées en matière de compatibilité avec SAP HANA sont également appréciables. Elles confortent la complémentarité de cette base de données en pleine expansion et les outils décisionnels de la suite SAP BI, certainement les deux principaux piliers de nos futurs projets.

Rendez-vous en fin d’année pour une nouvelle aventure dans le monde Fiori de la BI 4.3 !

Source :

https://blogs.sap.com/2019/02/01/sap-bi-4.2-sp7-whats-new-in-web-intelligence-and-semantic-layer/